carte france nos hotels

Nos hôtels & restaurants
 
 
 
1



Château d'Artigny au Sud de Tours 4



Château d'Isenbourg près de Colmar
arrow rougePrésentation de l'hôtel arrow rougePrésentation de l'hôtel
arrow rougeRestaurant l'Origan arrow rougeRestaurant Les Tommeries
2



Le Choiseul à Amboise 5



Château de Gilly en Bourgogne
arrow rougePrésentation de l'hôtel arrow rougePrésentation de l'hôtel
arrow rougeRestaurant le 36 arrow rougeRestaurant Le Clos Prieur
3



Château de l'Ile à Strasbourg 6



Château de Divonne près de Genève
arrow rougePrésentation de l'hôtel arrow rougePrésentation de l'hôtel
arrow rougeRestaurant Le Winstub & Gourmet arrow rougeRestaurant Le Vendôme

Le Choiseul

Trois résidences pour une demeure de charme
Trois résidences des XVe et XVIIe siècles cohabitent harmonieusement pour former le Choiseul : la Maison de l'Ermite, la Maison du Duc et la Maison de l'Apothicaire.

La Maison de l'Ermite
La Maison de l'Ermite doit son nom à François de Paule, ermite calabrais venu à Amboise sur ordre du pape Sixte IV pour répondre au désir du roi Louis XI gravement malade et implorant les bénédictions du saint homme. François de Paule rassembla ses nouveaux disciples dans le "Couvent des Minimes" d'Amboise. L'actuelle demeure est bâtie sur les fondations mêmes de cet ancien couvent.

La Maison du Duc
La Maison du Duc est ainsi nommée parce qu'elle fut offerte à Etienne François, Duc de Choiseul, par le roi Louis XV (au XVIIIe). PLus tard, devenu ministre des finances et des armées, homme riche et important, le Duc de Choiseul se fera construire un "petit Versailles" à quelques lieues de là : le Château de Chanteloup.

La Maison de l'Apothicaire
Dans cette maison, Jehan de Gastignon, herboriste des rois Charles VII et François Ier préparait des crèmes et onguents pour les dames de la cour. Une grande partie de la propriété, y compris les caves creusées dans le coteau et les fabuleux "Greniers de César" lui avait été offerte en échange de ses services.

Les "Greniers de César"
Ces greniers creusés dans le coteau regroupent trois salles aux dimensions impressionnantes : l'une d'elles mesure 90m de long ! On y trouve aussi 4 silos de 4 mètres de diamètre, à double paroi, utilisés pour engranger le blé. Jusqu'à la Révolution, ils tinrent lieu, en effet, de grange dîmière. Le dixième des récoltes y était stocké avant d'être reversé pour un quart à l'évêché et pour trois quarts à la paroisse.

Le Choiseul, 8ème établissement des Grandes Etapes Françaises
En 1983, René Traversac, fondateur des "Grandes Etapes Françaises", suit de près les travaux de rénovation qui ont lieu au Château de Divonne près de Genève et c'est son fils Pierre qui s'intéresse à cet hôtel à vendre en Val de Loire, à l'abandon depuis de nombreuses années. Derrière les hauts murs (murs pleins à cette époque), au coeur des épaisses broussailles du parc, les bâtiments paraissent sains mais complètement délabrés à l'intérieur. es travaux de remise en état seront conséquents, mais l'emplacement exceptionnel et le potentiel touristique important le décideront à acheter et à assurer la direction du chantier.
Le 30 novembre 1984, Les Grandes Etapes Françaises s'enrichissent de cet établissement qui ouvrira ses portes en 1985.

 

Haut